Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 12:30

Prémices du sabre

été 1998

J'avais 17 ans quand j'ai construit mon premier sabre laser. Mon personnage s'appelait alors Dark Homel : Grand Méchant pour le spectacle - pour fêter la venue prochaine de l'épisode I - que j'ai préparé à l'époque avec mon frère, Ulic Quel-Droma, et ma soeur, la présentatrice. Ce sabre est un manche à balai coupé en deux et customisé. Une partie d'une vingtaine de centimètres pour faire la poignée "éteinte", et le reste pour faire le sabre "activé" comportant une poignée identique à la précédente et la lame "allumée".

1er-sabre-laser.jpg

(vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir)
       

Je l'ai retrouvé il y a peu en faisant du rangement. Désolé pour son aspect déplorable, il a plus de 12 ans :)
Dans le spectacle d'origine, mon sabre était déjà de couleur violette. Jibé avait déjà choisi comme couleur de sabre, le jaune...
Voici quelques images du spectacle :

scene01

La présentatrice joue l'air de star wars à la flûte.

scene02

Elle annonce qu'Ulic Quel-Droma fuit la menace Sith incarnée par Dark Homel.

 scene03

Après avoir abattu le vaisseau du Jedi, le Sith apparait.

 scene04-1

Le combat s'engage.

 scene05

Ulic compte sur son aptitude au sabre...

 scene06

tandis que Dark Homel travaille la Force Brute.

 scene10-2-2

Alors qu'Ulic est en difficulté, Dark Homel jubile, ce qui lui fait baisser sa garde...

 scene12-3

Pour finalement se faire vaincre. Ulic, en Jedi, lui laisse la vie sauve.

Par la suite, des noms star wars ont été trouvés en faisant l'anagramme de nos prénoms : Sébastien et Jean-Baptiste : Sen Tabesi et Neja Stibapte car nous voulions inclure nos cousins dans le spectacle.

Sen Tabesi est d'ailleurs le pseudo qui m'est resté pour jouer à des jeux comme la saga Jedi Knight et, plus tard, dans mes fanfilms et sur le net...

 

Sabres achetés

été 2002

Pour le tournage des fanfilms, j'ai d'abord utilisé les sabres électronique Hasbro, qui étaient dans mon budget à l'époque. Les manches sont gros, les lames en forme de cône et ils sont surtout en plastique.
L'effet n'était pas particulièrement satisfaisant :

 

Sen-Tabesi-avec-deux-sabres.jpg

 

novembre 2007 

Après le tournage de son fanfilm, Le Combat des Sith, un ami m'a vendu un des sabres qui a été utilisé dans son film :

 

Premiersabregunar.png

 

Ce modèle a été fait à partir de roulements à billes et d'éléments de disques durs, agrémenté aussi avec des décorations de portes. La lame est une tige de bois munie d'une vis qui se fixe à l'extrêmité du manche, un peu comme les sabres laser originaux de la trilogie classique.
Une pièce comme celle-ci est unique.
A l'origine, il a été réalisé pour l'un des méchants de service : Dark Gunar. On ne le voit que quelques secondes à l'écran car, par la suite, un second sabre a été réalisé pour le combat final avec Dark Vador.
J'ai voulu utiliser ce sabre comme étant le sabre de Sen Tabesi. Mais, ce faisant, je ne collais plus à la philosophie star wars : je n'ai pas construit mon propre sabre laser. J'ai donc décidé de construire mon propre sabre...
Le sabre de Gunar restera en ma possession et rejoindra ma collection de sabres laser.
Je me suis donc lancé dans la réalisation de mon propre sabre laser... d'une manière plutôt originale :

 

Sabres réalisés à partir de pommeaux de douche

février 2008

Pour la réalisation de mon propre sabre, j'en ai voulu un qui fasse combo entre 2 sabres distincts qui se joignent en un double-lame. J'étais resté dans l'esprit du sabre précédent : utiliser une tige métallique pour simuler les lames. Après tout, les effets spéciaux sont prévus d'être rajoutés en post-production.
J'ai donc utilisé un accessoire impensable : un pommeau de douche...  

 

pommeaudedouche pommeaudedouche2
Etudes préliminaires...
J'ai utilisé de la visserie de plomberie pour la jonction entre les deux sabres.
 pommeaudedouche3  pommeaudedouche11
La visserie tient avec du mastic bi-composant. J'ai ajouté un join pour un meilleur maintient.

Réalisation avec les moyens du bord : clous de capitonnage, valve pour vélo, ruban noir, rondelles de disques dur...
 pommeaudedouche18  pommeaudedouche20
Sabre en version 2 poignées distinctes...
Sabre en version double-lame...

 

printemps 2008

Ce sabre a été utilisé dans le tournage d'une scène d'un fanfilm d'un ami : Le pouvoir de l'Empire, dont voici 2 images où le sabre est en action :

pommeaudedouche21 pommeaudedouche22
Sen charge un Jedi Noir, un sabre dans chaque main...

Alors que Sen est étranglé par la Force par le Jedi Noir, il est obligé de lâcher un de ses sabres...

Depuis, après avoir vu des sabres Force FX et des sabres luxeon en action, bah, il n'y a pas à dire : avec la lumière, c'est mieux ! Du coup, je me suis laissé tenté par le projet sabres laser de Sen Tabesi en luxeon !

 

Sabres luxeon - premières études...

été 2008

Plusieurs points me bloquaient, à l'époque :
- la taille des sabres : il est impossible de convertir les sabres actuels en sabre luxeon car ils sont bien trop petits.
- une jonction autre que de la visserie car il faut plusieurs secondes pour passer de 2 sabres à un double-lames. Autant dire que l'ennemi a le temps de tuer le possesseur du sabre au moins 5 ou 6 fois. J'ai donc voulu une jonction instantanée.
- je ne connaissais rien aux LED luxeon : j'ai donc imprimé la totalité des tutos d'Erv', que ce soit en PDF ou des articles de son site.    


Ensuite, j'ai ouvert quelques pistes :

 

debuts-luxeon-01 debuts-luxeon-04
Premiers croquis du futur sabre laser.
2 versions coéxistent :
- une assymétrique (qui a été qinitialement repoussée à cause de la jonction pouvant pivoter. Ironiquement, le sabre que je réalise en ce moment y ressemble plus)
- une symétrique (qui a servi de modèle pendant presque 2 ans)
Cependant, avec du recule, la mise en place d'un tel système de fixation était relativement utopique avec mes connaissances en mécanique.
J'ai "sacrifié" des sabres électroniques hasbro de première génération pour en extraire les cartes sons et les intégrer à mes futurs sabres.
La carte et les composants étants relativement gros, je les ai abandonnés au profit de composants plus petits tels les cartes Force FX.
Ironiquement, la seule pièce que j'ai gardée est le ressort au nieau de l'alimentation du sabre : il me sert sur le sabre actuel pour maintenir la chambre du cristal en pression.

 debuts-luxeon-02  debuts-luxeon-03
 Dans un magasin de bricolage, j'ai acheté une jonction de tuyau d'arrosage en laiton (la fameuse jonction décrite ci-dessus), j'ai fait des tests avec mon sabre précédent pour me faire une idée...



 La taille des éléments est relativement grosse. De plus, lorsque les sabres sont détachés, le rendu n'est pas particulièrement intéressant.
Une fois en double-lame, le sabre a tendance à vouloir tourner car rien ne fixe les sabres dans l'axe de roulis.
Cependant, ce système de fixation en un clic était des plus intéressants...
 debuts-luxeon-05  debuts-luxeon-06
 J'ai utilisé un tube d'aspirateur droit segmenté en 2 parties en guise d'architecture du sabre. L'idée était d'utiliser 2 parties de 30 cm.

Une fois assemblés, je comptais avoir un manche de sabre double-lame de 50 cm environs.
Le seul soucis que j'avais à l'époque était de faire tenir les sabres ensemble car la prise n'était pas "sécurisée" : d'un mouvement trop rapide ou trop fort, il était aisé de désolidariser les sabres.
J'ai malheureusement sacrifié ces sabres en voulant faire un système de fentes en "T" pour les faire tenir par un quart de tour en ratant la coupe.

J'avoue que j'ai bien été refroidi par le loupé du trait de coupe : les tubes étaient inutilisables pour ce que je voulais en faire. Du coup, j'ai cherché d'autres moyens pour tenir ces sabres en double-lame.
L'une de ces solutions étaient d'utiliser un aimant super-puissant : 27 kg de pression :

aimant.png

Après quelques essais, j'en ai déduis :
- l'aimant est suffisament fort :

  • pour maintenir le sabre en double-lame au repos
  • pour broyer les doigts si je ne fais pas attention...

- l'aimant est trop faible :

  • pour maintenir les deux sabres ensemble lors d'un combat.


Le meilleur moyen trouvé est un système de mamelon. J'ai alors jeté mon dévolu sur des montants de but de foot, que j'ai taillé et retiré la peinture blanche... bon, après, il a fallu les brosser pour retirer la rouille et mettre un vernis pour empêcher l'air d'atteindre le tube et empêcher ainsi qu'il rouille :

 

nouveau sabre laser 06

 

Finalement, c'est le fait que ces tubes rouillent que je les ai abandonné et adapté le système de fixation à mes tubes d'aspirateur actuels...

 

Sabres luxeon - études électroniques

janvier 2009

LED luxeon :

Je voulais des sabres originaux : le fait que les sabres puissent s'assembler en un double-lame n'était pas suffisament original : il m'en fallait toujours plus.
Du coup, comme le personnage de Sen était amené à changer de couleur de lame durant les films, j'ai opté pour une LED luxeon Rouge Vert Bleu (RVB) pour ne pas à avoir à changer de LED tout le temps. De plus, je peux fanfaronner avec lors des conventions Star Wars icon_wink.gif

 

debuts-luxeon-07

 

Les gradateurs luxeon d'Erv' ne permettent pas l'utilisation de potentiomètres pour régler la couleur des LED, du coup, j'ai envisagé l'idée d'utiliser un "gradateur du pauvre" : utiliser un condensateur pour simuler les allumages rétractations, sachant que les effets de clashs peuvent être pilotés directement via la carte Force FX en ajoutant un bouton auxiliaire en parallèle avec le détecteur de choc...

J'ai retrouvé un article, daté du 1er février 2009, sur mes avancées dans les études du sabre (les textes qui ne sont pas en italiques sont des commentaires ajoutés après pour compléter les études) :

 

debuts-luxeon-08

 

"Cela va faire plus de 6 mois que je fais des études concernant les sabres laser. Les sites comme plecterlabs ou TCSS ont été de vraies mines d'or en matière d'enseignement, de tutoriels et de ressources. Je n'oublie pas non plus Erv' et Arkos, ainsi que les membres du J.O. - une pensée surtout aux Maitres Hett, Kordo et Korr - qui ont la patience de subir mes 60 000 questions par jour et autres demandes d'aide.
Sur la photo illustrant l'article, vous pouvez voir tout ce que j'ai réuni à ce jour pour créer mon projet de sabre laser. Il manque encore quelques pièces, mais la majorité des composants sont là. La conception du sabre devra se faire en plusieurs étapes. Je les distingue comme suit et je ne les ferai pas forcément dans cet ordre :

    
câblage du chargeur :

L'ultramat 14 est quasiment ce qu'il se fait de mieux en matière de chargeurs car il gère autant les accus NiMh et Li-ion. 
Cependant, je vais devoir câbler entre le chargeur et le sabre car les fils n'étaient pas vendu avec.
Pour cela, j'ai acheté 2 fiches bananes (une rouge et une noire), du fil pour haut parleur (rouge et noir) qui ont cet aspect pratique d'être déjà collés l'un à l'autre et un embout basse tension.
Je vais souder l'ensemble en faisant gaffe à la polarité et pourrait avoir ainsi les fils de recharge entre le chargeur et le sabre.
- Toute utilisation d'un chargeur non adapté Li-ion peut entrainer une explosion ou un incendie lors de la recharge des accus Li-ion.

 

Les connecteurs :

Je compte souder des connecteurs au niveau de chaque "bloc" (alimentation, son, lumière, interrupteur) pour ne pas avoir trop de difficultés à monter et démonter le sabre.
Pour cela, j'ai commandé des barrettes mâles et femelles séquable que je couperai par lot de 2. Un petit coup de soudur avec le fil qui va bien et protégé avec de la gaine thermo-rétractable, je fais des connecteurs maison.


Le bloc alimentation :

Commandées sur un site américain et reçues de Hong Kong, j'ai deux TrusteFire TR14650 1600aAh 3,7V Li-ion par sabre. le 14 pour 14 mm de diamètre et 650 pour 6,5 cm de long (plus longue que des piles AA). Cependant, ces 2 accus valent pour 4 accus AA Ni-Mh 2700 mAh : ça me vaut un gain de place conséquent dans mon sabre laser et me permettra donc d'installer une chambre du cristal sans trop de problèmes.
Je vais devoir utiliser de la pate à souder pour préparer les accus et ensuite souder des fils pour les mettre en série. J'utiliserai une gaine thermo-rétractable pour maintenir le tout.
Pour faire plus "movie-like", je vais essayer de positionner les embases basse-tension au niveau de l'attache du sabre car dans le film, c'est grâce à l'attache sur la ceinture que le sabre se recharge.

 

Le son :

Le son est crée à partir de cartes issues de sabres laser FX Master Replica. J'en ai deux modèles : une carte marron avec détecteurs de mouvements et de choc sur une carte annexe et une carte verte avec détecteur de mouvement sur la carte et le détecteur de choc sur une carte annexe. Si jamais vous entendez comme un frottement quand vous bougez la carte verte, ne vous inquiétez pas, c'est le fonctionnement normal du détecteur de mouvement qui est dessus.
Le haut parleur sera vers le pommeau du sabre pour une meilleure propagation du son.
Au final, j'utilise une carte type "Jedi" (Anakin épisode III) pour le sabre portant  à l'origine une lame bleue et une carte Force FX "Sith" (Dark Vador) pour le sabre portant à l'origine une lame rouge. Ainsi, lorsque les lames sont violettes, j'aurai 2 sons différents quand les sabres sont montés en double-lame.

La lumière :

C'est une des parties "pointues". Le principe de base, car je ne vais pas refaire le tuto' d'Erv', c'est qu'il faut :
- une LED luxeon
- un porte optique
- une lentille 5 ou 6°.
- un dissipateur de chaleur car la LED, une fois allumée chauffe beaucoup
- de la pâte thermoconductrice à mettre entre la LED et le dissipateur.
Normalement, la lentille se clipse sur le porte-optique. J'ai réussi une fois, mais pas deux. Du coup, je pars sur le principe de coller la lentille au porte-optique, comme ça, je suis sûr que ça ne bougera pas.
D'un côté, la LED sera câblée au gradateur, de l'autre, elle sera montée sur le dissipateur qui sera fixé au manchon porte-lame.
Comme les fils passeront à travers le radiateurs et qu'ils seront au contact de la LED luxeon, il convient de les protéger avec de la gaine thermo-rétractable.

Les interrupteurs :

J'en aurai 3 par sabres :
- un "push on/push off" qui permet d'allumer le sabre ou de l'éteindre
- un interrupteur à contact momentané qui permet, grâce au câblage en parallèle sur le détecteur de choc de la carte Force FX, de faire fluctuer la lame quand des sabres sont en contact prolongés lors d'un combat.
- un interrupteur qui ne se voit pas : il s'agit d'un embout basse tension qui servira d'interrupteur général en cas de non utilisation prolongée du sabre. Il se fixe dans l'embase de recharge et coupe le contacte.

 

Le module électronique et la chambre du cristal : (cf article précédent)

Une de mes plus grandes craintes : réaliser une chambre de cristal le plus movie-like possible pour montrer l'intérieur du sabre dans les fanfilm DUEALA et LPJ.
Les accus se placeront avec le haut parleur et l'interrupteur vers le pommeau du sabre, l'interrupteur devant être dans le sabre pour un montage facile du module électronique. Puis, il y aura les cristaux maintenus par des tubes en alu de diamètre 8 mm pour 10 mm de long : un cristal de couleur et un cristal blanc de mise au point (dans Le pouvoir de la Force, c'est le cristal qui apporte un bonus lors de la manipulation d'un pouvoir). Un ressort maintiendra ces cristaux en pression et éviter ainsi qu'ils ne tombent.
Avec des tiges et des disques en laiton, je vais essayer de reconstituer les "activateurs de champs cylindrique". La carte son Force FX sera cachée dans la poignée et superposera une accu Li-ion 2400mAh, la plus petite que j'ai vu pour gagner en place (ce qui diminuera l'autonomie), en évitant ainsi au sabre de mesurer 35 cm de long.

 

Le manchon porte-lame :

Il a été commandé sur-mesure sur le site JQsabers, à l'origine, j'ai commandé des manchons pour tubes d'aspirateurs et n'étaient pas compatibles car les tubes utilisés sont des tubes externes d'aspirateurs rétractables.

blade-holder-3.jpg

J'avoue qu'il a fallu dessiner les plans et les traduire en anglais...

La lame :

La lame d'entraînement est constituée d'un tube en polycarbonate d'1m de long qu'il faudra frotter dans le sens de la longueur avec du papier de verre jusqu'à avoir un aspect blanc. Une demie-sphère subira le même traitement et sera collée en bout de lame avec un disque semi-réfléchissant pour renvoyer la lumière dans le tube de polycarbonate en cas de sous-luminosité.
Pour aider le tube à avoir un effet d'allumage et de rétractation, on ajoute à l'intérieur un film diffusant et du papier cristal.
Un tout peu profond sera percé au niveau de la vis de serrage du manchon porte-lame pour bloquer la lame. Attention, ce trou ne devra en aucun cas atteindre le diamètre interne du tube en polycarbonate sous peine de fragiliser la lame.
La "belle" lame est commandée toute faite chez JQsabers. Le rendu est meilleur.

La poignée du sabre laser :

C'est une autre partie qui demandera beaucoup de travail à défaut d'avoir coûté cher car il ne s'agit pour la plupart que de la récup'.
- le tube d'aspirateur : il a déjà été découpé aux dimensions adéquates, mais si le module électronique est plus petit que prévu, alors je pourrais voir pour raccourcir le tube encore un peu plus de manière à ce que les sabres montés en double-lame ne fassent pas une arme de plus de 50 cm. J'ai démonté la "tête" du tube qui permettait de rétracter le sabre.
A l'aide de gabarits fournis par Cedious, je pourrai m'entraîner d'abord sur des chutes avant de réaliser les arrondis sur le tube d'aspirateur. Je compte garder visible la partie creuse où se trouvait le bouton de rétractation du tube d'aspirateur, comme ça,j'ai un accès facile à la vis de serrage de la lame.
     

debuts-luxeon-10 debuts-luxeon-11

découpe à la disqueuse... après finitions à la mini-perceuse...


le tube de maintient :

C'est le fameux tube qui permettra au sabre de tenir en double-lames, j'étudie la possibilité de raccourcir la zone de maintien, car c'est un trop grand espace vide et inutile, en essayant de passer d'une zone de superposition longue avec un trou de maintien à une zone plus courte avec 2 trous de maintien.
Pour cela, j'étudie la possibilité d'utiliser la sorte de languette en "V" (visible près des disques en plastique noir et des attaches ceinture en haut à droite) et de lui donner une forme en "C", de lui souder la partie bombée d'une autre languette et de la fixer au sabre à l'aide d'un rivet "pop".
Pour cela, il faudra que je creuse deux autres trous au plus près de la garde (en se moyennant une marge de sécurité). Je pense que ça me réduira la surface par deux au minimum.
- Je devrai creuser aussi un trou de 10 mm de diamètre à l'endroit où devrait se trouver l'interrupteur du sabre. Avec de la pâte fimo noir ou autre bloc de plastique noir, je tâcherai de faire un arrondi incurvé pour que ça prenne la forme de mon doigt et éviter ainsi à ce que trop de poussière entre dans le sabre.
- Pour habiller la garde, je fixerai des bouts de courroie de distribution enroulés autour de la garde et ils seront maintenus par un rivet "pop" à chaque extrémité du bout de courroie. Au final, cela rendra visible une ligne "nue" de la garde entourée de 2 lignes de rivets "pops" avec dans l'axe, d'un côté, l'interrupteur d'activation et, de l'autre côté, le bout du sabre arrondi à la dremel."

principe du sabre :

Voici les trois configurations du sabre laser de Sen Tabesi comme il apparaîtra dans La Purge Jedi (L.P.J.) :

- un sabre à la main : la forme "classique" des Jedi et des Sith, l'autre sabre restant à la ceinture.

 

sabre-de-sen---configuration-1.jpg


- un sabre dans chaque main : Forme 10 - Jar'Kai.

 

sabre-de-sen---configuration-2.jpg

 

Un sabre sert à la défense, l'autre à l'attaque. Cependant, cette configuration n'est pas figée car il est possible de changer les sabres défensifs et offensifs pendant le combat. La longueur des lames n'est pas encore définie. Normalement elles devraient être comprises entre 58 et 88 cm, comme les cimeterres (sauf que la lame n'est pas courbe).
La taille de la lame sera définie par l'équilibrage au niveau de la prise de la main "forte" entre le poids de la lame et celui de la poignée.
Je n'utiliserai pas un sabre avec une longueur de lame classique et un avec une lame courte à cause de la troisième configuration :

-le sabre laser double-lame :

 

sabre-de-sen---configuration-3.jpg

 

Grâce à un mamelon, il est possible d'enclencher et de détacher les deux sabres de Sen Tabesi en une fraction de seconde. La Longueur des lames en version double-lame sera la même que la version un sabre laser dans chaque main.

 

L'échec et le blocage

avril 2009

J'ai été heureux d'avoir une colonne pour y adapter ma perceuse : comme ça, je pouvais faire des trous à la verticale, bien droits.
J'ai donc préparé le positionnement des trous sur le sabre :

debuts-luxeon-12

 

Puis, j'ai percé. J'ai oublié juste un petit détail : les tubes sont arrondis, du coup, les forets ont tendance à glisser. Je n'ai pas voulu réitérer les bosses qu'ont subis mes pommeaux de douche en tapant avec un marteau et un clou pour former une cuvette sur le tour du sabre :

 

debuts-luxeon-14

 

J'aurai dû, car le résultat n'était pas du tout ce que j'attendais :

 

debuts-luxeon-13

 

C'est comme pour la disqueuse, il y a un coup de main à prendre...
Entre ça et la vie privée (préparation du mariage), j'ai mis entre parenthèses mon sabre pour quelques temps...


La reprise !

automne 2009

L'été a passé, j'ai des idées plein la tête, je me suis donc remis sur mon sabre !
J'ai donc  :

  • dessiné des plans que j'ai envoyé à JQsabers.com pour qu'ils me réalisent des manchons personnalisés,
  • abandonné le système de montants de but de foot pour utiliser des tubes d'aspirateurs plus petits pour faire la jonction entre les 2 sabres avec un double système de mamelons. Les tubes étants plus petits que les autres, les précédents tubes internes passent externes et les "nouveaux" tubes passent internes...
  • prévu un bouton auxiliaire à câbler en parallèle avec le détecteur de choc pour piloter les sons d'accrochage de la lame (je ne sais pas s'il y aura une fluctuation au niveau luminosité)
  • commandé plusieurs types condensateurs pour tester et réaliser le "gradateur du pauvre à la Tabesi",
  • commandé une LED RVB plus simple à câbler que celle de LEDengine avec résistances et roue codeuse pour la piloter. Un bouton moleté sera dailleurs sacrifié pour être positionné sur l'axe de la roue, faisant ainsi un bouton plus movie-accurate à la Dark Maul, sachant qu'il sera positionné près de l'interrupteur...
  • réduit la taille des cristaux en acrylique en les ponçant et en les lustrant pour qu'ils prennent moins de place dans la chambre du cristal.
  • La chambre des cristaux est entièrement repensée avec un ajout de mousse sécurisée avec du latex pour que les cristaux soient bien tenus dans des tubes en acier.
  • commencé à préparer des gabarits (comportant une fenêtre d'ouverture sur un tiers des périmètresdes tubes interne et externe) à coller avec du scotch double-face sur les tubes avant toute coupe et perçage (ça glissera un peu moins et, cette fois, je n'oublierai pas le coup de marteau sur le clou aux endroits à percer,
  • découpé quelques pièces en fonction de ces gabarits pour les fixer, coller sur les tubes des sabres.
nouveau sabre laser 30 nouveau sabre laser 31
- tubes internes externes,
- gabarits,
- mamelons de fixation,
- cristaux retaillés,
- carte force FX "Sith"
 - découpe des pièces en fonction des gabarits




avril 2010

Les pièces manquantes ont été reçues mi-avril 2010. La reprise pourra commencer pour de bon.

J'ai raté la coupe au niveau de la fenêtre du tube externe. Je ne pense pas que ce soit trop grave : au lieu d'avoir de beaux arrondis, ça sera plus "carré". Je vais même essayer de rattraper quelques traits en les "sublimant" (faire croire que c'était fait exprès)

Le système d'attache entre les sabres a été revu : la partie la plus étroite des montants de but de foot sera utilisée comme bague de maintient entre les 2 sabres car son diamètre interne correspond au diamètre externe des tubes de maintient. Cela me permet donc d'avoir des poignées de 28 cm au lieu de 32. Quand le sabre est en configuration "2 sabres", la bague peut rester dans la poche du costume ou être montée sur un sabre, auquel cas le sabre fera 32 cm de long.

 

Sabre Sen Tabesi v2

mai 2011

Le premier sabre sur lequel je travaillais m'a amené dans une impasse : le sabre était décidément trop petit : impossible de caser l'électronique par-dessus l'alimentation.

J'ai donc travaillé sur une seconde étude du sabre luxeon de Sen Tabesi. L'idée était de reprendre des éléments du sabre et de les intégrer dans un tube plus gros :

 

Sabre luxeon de Sen Tabesi - 00 - Etudes (vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

Idées envisagées dans cette version :

  • jonction entre les 2 sabres : utiliser un raccord en laiton femelle à visser pour serrer soit un pommeau décoratif, soit un tube de 20 mm de diamètre faisant office de jonction entre les 2 sabres.
  • interrupteurs : 2 interrupteurs à enclenchement en mode va-et-vient façon Dark Maul :

cablage Force FX 08 va-et-vient

  • alimentation : utiliser une trape d'accès pour accéder à une embase basse tension sur laquelle clipser un bloc où 2 accus Li-ion sont câblées en série sur une fiche base tension. En faisant ainsi, il est possible de changer des accus en un rien de temps lors d'une convention. Il suffit juste d'avoir un petit lots d'accus d'avance.
  • Chambre du cristal : la trape d'accès rappelle un peu le Yin et le Yang... Le système d'accès à la chambre du cristal est le même que celui pour atteindre les accus : 2 rivets fixés de chaque côté du sabre permettant de faire pivoter la trape d'accès. Cette trape est maintenue fixée par une vis à tête bombée.

Le problème est que, même en utilisant l'émetteur d'origine avec le manchon porte-lame, je vais être obligé d'utiliser plusieurs bandes de scotch aluminium sur les 2 seuls cm arrières du manchon porte-lame pour le faire tenir dans le sabre. Ce n'est pas très sécurisé.

Les kits de conversion Dark Vador sont parfaits pour des tubes en inox de 38 mm de diamètre (épaisseur 1,5 mm).  Sachant que le flash Graflex a un tube de 38 mm de diamètre, je pars donc sur un second projet qui s'inspirera du Graflex (hommage au sabre de Luke Skywalker dans le premier film sorti au cinéma : l'épisode IV : un nouvel espoir) et qui sera plus solide qu'un tube d'aspirateur :

 

Sabre-luxeon-de-Sen-Tabesi---01---Etudes-v2.1.jpg

 

La coupe principale est donc une base Graflex. Des éléments de décors rappellent le sabre d'Obi-Wan dans les épisodes I et II car c'est un peu un hommage à mon premier fanfilm D'Une Extrémité A L'Autre (D.U.E.A.L.A.) où le sabre de Sen Tabesi était un sabre électronique Hasbro Obi-Wan épisode I.

Le principe de la fenêtre de la premier version du sabre a été reprise pour atteindre les cristaux. La plupart des idées de la v2 aussi.

 

Crayonnés

juin 2011

Suite à la précédente étude, je me suis intéressé à l'agencement des différents éléments du sabre luxeon de Sen Tabesi. Au lieu d'utiliser l'informatique, j'ai utilisé le bon vieux crayon à papier et sa fidèle gomme :

 

Sabre luxeon de Sen Tabesi - 04 - etutes preliminaires 

Première ligne :

En haut sont visibles les tubes inox de diamètre 38,1 mm qui correspondent à la coque externe du sabre. L'idée est vraiment de rappeler le Graflex d'origine. Au lieu d'alvéoles noires avec 2 pinouilles en laiton, il y aura 2 vis noires. Une réplique de bouton graflex à visser fera office de bloc-lame et une fenêtre laissera apparaître un tube d'aspirateur chromé pour apporter une touche de brillant.

Une petite saignée va être creusée pour laisser passer l'interrupteur sous l'émetteur.

La seconde partie est la partie rotative qui laissera apparaître la chambre du cristal. Complétée du tube principal peint en noir, cette partie est un hommage au Sabre laser d'Obi-Wan qu'on voit dans les épisodes I et II.

Le pommeau contient le second interrupteur (interrupteur câblé en va-et-vient), le sélecteur de couleur, le port de recharge, le haut-parleur, 3 LED travaillées pour les rendre rectangulaires (il y aura une rouge, une verte et une bleue qui rapellera sur quelle position est le sélecteur de couleur) et le coupleur en laiton pouvant faire passer le sabre de sabre simple à un double-lames.

Le pommeau est maintenu par 2 vis à tête bombée diamétralement opposées.

 

Deuxième ligne :

 juste en dessous se trouve le tube inox en 33,7 mm peint en noir. C'est le tube principal du sabre sur lequel vient se monter les différents éléments.

Une bague issue d'un tube d'aspirateur tiendra ensemble le manchon de Sen Tabesi fabriqué spécialement par JQsabers.com car il a le même diamètre externe que le tube. L'alternative serait que je creuse à la Dremel le manchon pour le faire rentrer dans le tube principal sur au moins 2 cm... Je suis moyennement chaud car il y a 1,6 mm d'épaisseur à creuser.

C'est sur ce tube qu'est vissé la vis moletée qui permet te tenir le tube de 38,1 mm fermant la fenêtre du cristal.

Des bandes de plastique thermoformé permettront de combler la différence de diamètre entre les tubes inox.

 

Troisième ligne :

 C'est le module électronique proprement dit.

Juste derrière le manchon porte-lame se trouvera l'interrupteur va-et-vient de l'émetteur. Un connecteur de type DIN 8 broches permettra de connecter les fils de la LED luxeon RVB et de l'interrupteur au reste du module électronique.

La seconde partie du module électronique contiendra le coeur de l'électronique : la carte Force FX, les 2 accus Li-ion et la chambre du cristal en version courte car, à cause des interrupteurs placés côté émetteur et côté pommeau, du sélecteur de couleur et du manchon en laiton, c'est la "crise du logement" dans le sabre, surtout s'il doit avoir la taille d'un Graflex.

La troisième partie est l'électronique embarquée dans le pommeau. Cette électronique aura des connecteurs de type barrette soudée sur plaque à essai pour être reliée au reste du sabre.

 

Quatrième ligne :

 C'est un tube externe d'aspirateur rétractable qui servira de coque pour masquer l'électronique du sabre et fermer la chambre du cristal où les courtes fenêtres ont été découpées dans le tube principal.

 

Assemblage :

Le tube externe d'aspirateur est monté sur le module électronique :

Sabre luxeon de Sen Tabesi - 05 - coque module interne

Ce tube sera maintenu par 2 ou 3 vis sans têtes.

 

Exemple d'utilisation des connecteurs entre les différents éléments :

Sabre luxeon de Sen Tabesi - 06 - module interne assemble

 

Electronique placée dans le tube principal peint en noir mat avec le manchon porte-lame maintenu par la bague de maintien :

Sabre luxeon de Sen Tabesi - 07 - tube interne assemble

 

Coques externes positionnées :

Sabre luxeon de Sen Tabesi - 08 - tube externe assemble

Voici donc à quoi devrait ressembler le sabre de Sen Tabesi...

 

Sabre Sen Tabesi v3

août 2012

Pourquoi une troisième version pour le sabre laser de Sen Tabesi ?

Parce que la précédente ne me convenait toujours pas. Je préfère mûrir le projet plutôt que de me lancer et rater. J'aime à penser que c'est comme le bon vin... Au moins, j'aurai exploré toutes (ou presque) les options à ma disposition.

 

Sen-Tabesi---09---Etude-v3.jpg

 

Cette version du sabre prend le meilleur de toutes les précédentes versions, à savoir :

- système de bagues pour le passage de 2 sabres à un double-lame. L'idée de Darth Cedious m'a enlevé une belle épine du pied : plutôt que de vouloir faire un bouton qui rentre dans le sabre et qui prend pas mal de place avec un grand ressort en "V", pourquoi ne pas faire un bouton qui se tire, libérant ainsi un espace, pour retirer ou mettre une bague ?

Les petites bagues sont pour le sabre en mode "classique" et la grande bague pour le double-lame.

- extraction rapide des accumulateurs : soit par la fenêtre de la chambre du cristal, soit par le pommeau "à la Cedious" : en tirant le bouton et en lui faisant faire un petit quart de tour, il sera possible de retirer facilement le pommeau. Ainsi, avec des accus préparés comme des batteries Star Wars, il sera possible de les déconnecter du sabre et les remplacer par des nouvelles. Il s'agit de 2 accus de flash d'appareil photo montées en série dans un tube et reliée à une embase basse tension.

- 2 interrupteurs par sabre : en utilisant une carte Ultrasound 2.5 et une Novasound, le bouton d'allumage du sabre est un bouton poussoir momentané. Ainsi, il est possible de positionner ce bouton dans l'architecture du module électronique dans le sabre. Des trous plus larges peuvent être percés dans les coques supérieures pour pouvoir les actionner du bout des doigts. Exit donc le système de va et vient.

- Sélecteur de couleur : il est dorénavant placé à l'avant du sabre, il sert de bouton d'activation factice.

- la vis de maintient de la fenêtre de la chambre du cristal est un système classique : il suffit de dévisser un peu pour desserrer la fenêtre et la faire pivoter. Retirer cette vis permet de sortir le bloc électronique du sabre.    

Grande Nouveauté : presque toute l'électronique est positionnée à l'avant du sabre : sélecteur de couleur, port de recharge, LED témoin de charge, interrupteur et... haut parleur : des évents permettront la diffusion du son. Comme les tubes sont en inox, ça promet une certaine solidité.

La carte son et les accus (ainsi que l'interrupteur secondaire) sont du côté du pommeau. Avantage pour la carte : les sons de swing et de clash seront plus sensibles. Avantage pour les accus : la facilité d'extraction.

La chambre du cristal est plus au milieu du sabre, (plus m.ovie-accurate) la LED éclairant le cristal étant une RVB configurée de la même façon que la LED luxeon.

Le cristal de focalisation sera éclairé par une LED blanche branchée sur une sortie auxiliaire de la carte son et lumière.    

Merci à Cedious pour l'idée du bouton sur ressort et à mon ex-padawan Kilom pour les retouches sur les manchons porte-lame originaux de Sen Tabesi pour les intégrer dans un tube inox 33,7... en plus des quelques autres projets demandés.

 

Flash auxiliaire Graflex

janvier 2013

Je viens de recevoir des Etats-Unis deux flash auxiliaires Graflex ("side lighting units").

 

Sen-Tabesi---10---reference-Flash-auxiliaire.jpg

 

Ils sont démontables facilement à partir du moment où les oreilles de lapin ("bunny ears"), officiellement appelées "socket grips", sont démontées et que les bons outils sont utilisé, surtout pour démonter les petites pinouilles latérales ("socket prongs").

 

Sen Tabesi - 12 - Flash auxiliaire demonte

 

Le rivet tenant les oreilles de lapin était épaté à sa base. J'ai dû utiliser une lime pour retirer de la matière avant d'utiliser un marteau et un poinçon pour l'enlever. Avant de la remettre en place, je vais l'enduire de frein à filet.

Puis, les pinouilles ont été dévissées grâce au mini-outil ayant la forme du mini-écrou (outil en aluminium entre la partie en plastique noire et l'extension de flash sur la photo ci-dessus).

Après avoir dévissé la petite vis entre les 2 trous rectangulaires, la partie plastique noire peut être enlevée.

 

Sen Tabesi - 11 - Flash auxiliaire

 

La base du flash auxiliaire étant plein, elle devra être creusée à 33,7 mm pour pouvoir tenir sur un tube INOX de cette taille.

Avec cette configuration, le sabre de Sen présente un aspect Graflex-like tout en n'étant pas crée à partir d'un Graflex original.

 

Sen Tabesi - 13 - montage avec tubes 38 et 33,7

 

Les éléments prennent un bain de vinaigre pour retirer la corrosion. Au final, ils seront nettoyés au mirror.

 

Sen Tabesi - 15 - deshoxydation au vinaigre

 

Voici une petite vue du connecteur d'ampoule ("bulb connector") avant et après passage au mirror. Le résultat est plus flagrant :

 

Graflex 25 - passage des pieces au mirror

 

Sans faire exprès, durant le nettoyage, j'ai éjecté la partie en plastique rouge du bouton Graflex vintage. Au final, ça permet de voir le principe de fonctionnement :

 

Graflex 31 - bouton graflex vintage demonte

 

En appuyant sur le bouton, le ressort se comprime sur la base qui est solidaire du corps du bouton. Comme une pièce métallique est fixée à la base de la partie plastique, le contact se fait avec les 2 pinouilles sous le bouton pour déclencher le flash.

Quand le photographe relâche le bouton, le ressort remet le bouton en plastique à sa position de repos.

C'est le principe du bouton poussoir momentané.


Si vous voulez monter ce type de bouton sur un sabre custom, il faudra utiliser un taraud Hss UNF 5/8-18.

 

Sabre de Sen Tabesi v4

octobre 2013

Voici la version la plus aboutie du sabre. Trois évenements majeurs ont joué dans cette réalisation :

  • Parfaite Lumière m'a convaincu d'utiliser des raccords de tubes halogènes

  • Erv' a publié un guide vidéo pour faire fonctionner une carte Crystal Focus avec juste une accu Li-ion.

  • ma récente acquisition d'un double-lame Dark Maul en Force FX m'a fait réfléchir à des boutons poussoirs intégrés dans l'architecture interne du sabre. Ils seraient actionnables de l'extérieur par un système de tiges et de ressorts.

La fenêtre de la chambre des c

Partager cet article

Repost 0
Published by Sen Tabesi - dans Sabres customisés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'atelier de Sen Tabesi
  • L'atelier de Sen Tabesi
  • : Salutations :) Je suis Wedge RLA, un grand fan de Star Wars... à tel point que je désire faire un fanfilm. N'hésitez pas à parcourir les articles ou les dossiers du blog avant de me contacter : les réponses à vos questions sont sur le blog : c'est une mine d'or en informations ;) :)
  • Contact

Dossiers sabres luxeon

sabre luxeon vu en coupeVoici les dossiers sur les sabres luxeon. Ci-dessous, vous trouverez les différentes pages consacrées aux sabres luxeon.

Les pages sont liées entre elles et sont liés aussi à des articles pour voir des éléments plus en détail.

Bonne navigation.

 

bouton-sabres-luxeon.jpg

(détails sur les sabres luxeon)

 

bouton-optimisation.jpg

(différentes améliorations possibles pour sabres luxeon)

 

bouton carnet d adresses

 

 

Recherche

Sabres MHS

Sabres customisés

bouton-sabres-customises.jpg

Sabres "classiques" :

 

Sabres customisés :

 

Sabres Force FX customisés :

Réalisations

bouton-realisations.jpgRéalisations de l'atelier de Sen Tabesi :

Collection

Au fil des ans, j'ai pu agrandir une collection Star Wars basée en grande partie sur les livres, mais aussi sur les sabres laser.

bouton collection

Des fois, à cause de lots sur internet ou des projets avortés, il se peut que j'ai des objets en double ou dont je n'ai plus l'utilité. Je les propose donc en vente dans l'arrière-salle de l'atelier, la "boutique" :

 

  bouton vente